samedi, mars 31, 2018

Moi après mois : mars et le printemps qui arrive

Un mois où le printemps arrive mais qui aura été bien difficile, une fois de plus. Sacrée année.
Merci à Moka du blog Au milieu des livres (CLIC) pour cette belle idée.

Mon bilan du mois : 

de la neige et encore une alerte météo pour débuter le mois / un super véto mais un petit chat qui a encore perdu 100 grammes... / le coup de fil d'une amie qui fait du bien et donne des infos utiles pour l'avenir / angoisse de reprise dès le vendredi, ça s'arrange ! / des vacances stupidement inutilisées, dommage / l'avantage quand on arrive au fond de l'eau, c'est qu'en donnant un bon coup de pied, on ne peut que remonter / ou pas / se lever à 10h30 argh... / s'apercevoir qu'on a oublié de répondre aux commentaires sur son blog depuis quelques mois déjà, oups, pardon... / dernier dimanche avant la reprise... en profiter vraiment / se résigner et préparer le premier voyage du mois à Rennes / avoir un moment de panique à l'idée d'assumer seule et finalement... préférer ça ! / un lundi pour se lancer : si seulement ça pouvait être un vrai nouveau départ / se plonger dans la lecture de Thich Nhat Hanh et apprendre à profiter de l'instant / l'enthousiasme d'un projet partagé avec toute une école pour... l'année prochaine ! / l'orientation en fin de troisième et la spontanéité d'A. : "Moi je préfère les matières faciles !" haha tu es bien le seul, évidemment ;-) / pffff, vraiment pas la main verte ! / préparer sa valise / l'absence d'une formatrice pendant deux jours et demi : une nouvelle annoncée comme mauvaise mais qui finalement se révèle plutôt bonne / traiter enfin des dossiers de demande de remboursement pour tous ces trajets / une parenthèse enchantée : des balades, des visites de musée et même un déjeuner en terrasse ! / envoyer des cartes postales comme une vacancière / un billet de TGV échangé et un retour plus tôt que prévu : un vrai bonheur / un week-end dense / la neige : le retour / rencontrer la belle Manon, enfin / un collage intuitif et une interprétation troublante / 


une journée de bonheur dans un lieu magique / dire qu'il faut repartir... / miam, des financiers maison ! / une formation, ça se coordonne ; voire soyons fous, ça s'organise ! / et enseigner, ça s'apprend / en revanche, cracher sur les profs, ça semble inné / vous avez dit silence ? pfff... une nouvelle voisine de chambre un brin pénible / un musée décevant ou simplement un jour qui n'était  pas le bon / s'inquiéter pour quatre fois quatre papattes / la chute du moral, ça change de celle des températures / tellement hâte de rentrer / une fin de semaine éclairante avec une intervenante exceptionnalle, passionnante et pédagogue (enfin !) et une réconciliation avec un concept / se sentir visée / circulation normale un lendemain de grève : ouf ! / la pizza maison du retour : miam ! / un jour, il faudra retrouver un équilibre alimentaire... mais pas aujourd'hui / un week-end qui passe trop vite / trois heures sur un pont dans un RER... / 



rater le TGV, en prendre un deux heures plus tard et pourtant ne rien manquer ou presque : merci aux problèmes techniques / des photos qui font détourner le regard : la semaine va être éprouvante... / une juriste vraiment pédagogue, un cours passionnant, ça change d'autres intervenants ! / les juristes se suivent et ne se ressemblent pas : palpitations, coeur qui s'emballe, oppression thoracique... l'impression d'être face à une enceinte qui crache ses décibels... mais pourquoi crie-t-elle ? elle se croit devant un amphi de 500 personnes mais on est 14 dans la salle !!!! /  l'attrait de la fenêtre / passer la journée avec des mouchoirs en papier déchirés roulés en boule dans les oreilles et se croire comme Obélix face à Assurancetourix / du stock pour créer mais un blocage complet / 1415 jours et la retraite possible... ou pas puisqu'il faut attendre la fin du mois, zut de zut / coordonner : organiser (les différentes parties d'un ensemble) pour former un tout efficace ou harmonieux / Mais qu'est-ce que ça peut vous faire, puisque vous n'êtes plus prof (et le fait que ce soit mensonger, non, rien ?) / des personnels qui vont être à l'EN et mépriser les profs parce que des gens qui n'ont jamais exercé ce métier tellement difficile le leur auront appris / avoir presque envie de retourner parmi ses pairs, ceux qui savent la réalité du métier, ceux qui sont insultés et travaillent tant /  est-ce qu'on peut être vide à l'intérieur ? / une pensée pour la consoeur qui m'a dit avoir très mal vécu cette année de (dé)formation / une commande doudou / culpabiliser pour l'impréparation totale du mois prochain : Pâques, anniversaires, et tout le reste / un colis boomerang / la déception mensuelle : malgré quelques vrais bons moments, non, ce mois n'est pas plus léger que le précédent, je crois que c'est clair : ce sera une année de merde / l'après-midi chez môman et le passage à la librairie, ça console, vraiment / demain est un autre mois / meilleur / si si.

Voilà. Inutile de vous dire que j'espère un mois d'avril tout en douceur !

4 commentaires:

  1. Plein de bises et de courage pour avril!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Bon mois d'avril à toi aussi !
      Bises de Capp

      Supprimer
  2. Je te le souhaite, un mois d'avril plein de soleils et de jolies choses à l'intérieur, à l'extérieur, tellement ce mois a été difficile et éprouvant pour toi...
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci NiniDS ! J'espère vraiment un mois d'avril serein... et je te souhaite un mois tout doux aussi !
      Bises de Capp

      Supprimer

Moi après mois : avril une année qui continue sur sa lancée... et il n'y a pas de quoi s'en vanter !

Sur une idée de Moka du blog Au milieu des livres  ( CLIC ), voici mon mois d'avril... un dimanche de Pâques qui ressemble à tous les...