dimanche, octobre 22, 2017

Ma montre connectée et moi ! Fitbit si tu m'entends...

Je croyais vous avoir montré mon bracelet connecté depuis longtemps mais je n'en vois pas trace. Je suis donc l'heureuse détentrice d'une Fitbit Alta depuis environ un an. 



Certains avaient ri de mon achat... mais j'ai été ravie de pouvoir mesurer à quel point j'étais peu active, sans pour autant me précipiter pour faire du sport à outrance. 
J'ai aussi joué à changer les bracelets selon mon humeur et la saison : 
* la voici avec un bracelet en cuir rose pâle : merci Nini et Thib !



* et là, avec un bracelet fuchsia : 


Bref, je l'adore et je ne la quitte pas !!!!! 
Oui mais...
Depuis quelques semaines, j'ai changé de boulot. Et il se trouve que je me suis mise à marcher davantage. J'ai donc tenu voire dépassé mes objectifs régulièrement tant en nombre de pas qu'en minutes actives. Et là... euh... comment dire ? notre relation a changé. 
Le matin, avant, lorsque je l'installais à mon poignet, elle me faisait un petit sourire :-) en guise de bonjour... J'aimais bien. 
Mais cela fait un moment que le souriard a disparu. À la place un mot. Un verbe. À l'impératif. "Foncez !". Et ça, je déteste. 
Et je déteste d'autant plus que je suis bloquée pour trois semaines avec une attelle de cheville et une attelle de genou suite à une chute, que je n'aurais peut-être pas faite si je ne m'étais pas précipitée... 


Bref, j'ai envie de retrouver le souriard d'accueil du matin... et qu'on me vire cet impératif odieux !
J'ai bien conscience de la futilité de ce billet et du ridicule de la chose ! Mais j'ai eu envie de partager cela avec vous, même si je dois être la seule à trouver que les objets ne sont pas là pour nous donner des ordres  (et OK je n'ai qu'à ne pas les suivre, c'est tout simple ;-) 
Allez je fonce jusqu'au frigo avec mes béquilles pour prendre une poche de glace afin de soulager mon genou douloureux ! 

2 commentaires:

  1. Ma pauvre, je compatis de tout mon coeur, être immobilisée, c'est vite tellement rageant ? casse-pieds ?...
    Quant à cet objet connecté, même si je ne suis pas concernée (depuis que je ne bosse plus, j'ai ôté avec bonheur tout ce qui peut ressembler à une montre dont je n'ai plus aucun besoin...), j'ai horreur que les choses me dictent ce que j'ai à faire ou à ne pas faire... ma solution serait donc que tu l'enlèves, tout simplement... tu sais, au fond de toi, que quand tu bosses, tu fais un nombre incalculable de pas, tu le vois bien à ta fatigue le soir... pas besoin d'un objet non plus pour te dire de te remettre au sport, ou de privilégier la marche à la voiture quand tu le peux... sans parler de l'impression d'être "pistée" avec cet objet "connecté"... et pour le sourire du matin, fais confiance à tes chats, qui viendront t'accueillir le matin avec force câlins...
    Et non, les objets n'ont pas d'âme, qu'on se le dise...
    Prends bien soin de toi, repos et zenitude pour bien retrouver la forme...
    Bises, bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  2. Rhooo je comprends :-(
    Ca me donne l'idée d'un sujet d'écriture, tiens ;-) je sens que mes élèves vont aimer hihi!
    Plein de bisous et prompt rétablissement ma belle!

    RépondreSupprimer

Un mot-phare pour 2018 : légèreté

C'est la saison des bonnes (ou moins bonnes ;-) résolutions !  Mais si vous me suivez depuis quelques années, vous savez que ce n'...