samedi, novembre 13, 2010

Juste une grosse bouffée de tendresse...

Un petit pied de sportif bien chaussé (ce n'est pas nouveau : rappelez-vous ICI) sur les copeaux de bois qui craquent entre les rosiers et une petite main dodue qu'on dévorerait bien de bisous, agrippée à la couverture pendant le sommeil... Soupir, douceur, câlin. Mes deux petits-fils sont merveilleux.