lundi, avril 25, 2016

Le défi de la semaine #3

Suite des semaines précédentes ! J'ai un peu oublié de poster ce billet... Pas grave : le mot d'ordre est sérénité ! 

Le dimanche s'est passé tout en douceur... et ça fait du bien. Je me lève de plus en plus tard, c'est assez incroyable pour une lève-tôt comme moi, de n'ouvrir les yeux que vers 9h30-10h ! J'ai enfin repris le temps de lire, ce qui m'a réjoui le coeur et l'âme. On avance !
Lundi a débuté sous un soleil magnifique et s'est terminé avec un câlin zen avec ma douce Arwen. Entre temps, j'ai lu, et tout ce qui devait se passer ce jour-là s'est bien passé.
Mardi a été l'occasion d'un moment zen avec ma meilleure amie depuis le lycée (argh je préfère ne pas dire le nombre d'années, c'est juste... effrayant) et j'ai aussi mis un billet sur mon blog de lecture Lire et Elle (CLIC). 
Mercredi j'ai été remuée par la lecture d'un billet sur le blog d'Au Vert avec Lili ICI, j'ai regretté d'être si loin de Toulouse et je me suis dit qu'il n'était jamais trop tard. 
Jeudi et vendredi, j'ai géré un transfert qui me stressait et j'ai mis un sac de vêtements dans la benne du Relais. J'ai aussi pris contact avec une brocante caritative et j'ai préparé des revues, des chaussures, des vêtements, des livres à donner. 
Week-end doux avec visionnage d'un DVD (Gravity) et lecture (ou plutôt relecture) professionnelle, ce qui me permet de démarrer cette semaine plus détendue. 

Cette semaine, le but est de reprendre sereinement un rythme de travail, puisque la reprise est lundi 2 mai, pour la dernière ligne droite jusqu'au bac ! Pas de programme : dès que j'écris que je vais faire telle ou telle chose, je ne le fais pas ! Fichu esprit de contradiction ! Eh oui, je suis une rebelle dans l'âme ;-) 


samedi, avril 16, 2016

Le défi de la semaine #2

Me revoici !

Vous vous souvenez que j'avais choisi la sérénité plus que le désencombrement pour cette semaine...
Le bilan est, selon moi, plutôt positif ! (et j'ai décidé de chausser mes lunettes roses) 

Comment la semaine s'est-elle déroulée ?
Eh bien, après un dimanche en famille ressourçant, j'ai eu du mal à me poser le lundi pour me détendre vraiment. Mais Arwen, notre minette la plus câline, est venue ronronner dans mes bras. J'ai décidé de profiter de ce temps pour méditer tranquillement et j'ai ensuite pris les petites contrariétés du jour de façon beaucoup plus apaisée !
Mardi, dernier cours de yoga avant les vacances. Yoga plutôt dynamique mais yoga tout de même ! Ensuite, j'ai fait une activité que je me suis appliquée à pratiquer de manière zen et elle m'a fait du bien ! Héhé quelle activité ? Le repassage !
Mercredi a été plus compliqué mais j'ai encore pris le temps de méditer avec Arwen dans les bras.
Jeudi j'ai cuisiné zen : c'était ma première Pavlova (aux fraises) et on s'est régalés.
Hier vendredi, même si je n'ai pas vraiment pris un temps isolé de sérénité, j'ai avancé dans ma réflexion sur ce qui est important pour moi et je me sens capable de continuer mon cheminement ! 
Petit regret : je n'ai pas beaucoup lu. Pas assez à mon goût. 
Et vous, comment s'est passé votre semaine ? 

Pour la semaine prochaine, je prévois de continuer dans la même voie et d'ajouter davantage de lecture et un soupçon de désencombrement quotidien (cinq minutes, ça semble ridiculement peu, mais ce sera toujours mieux que rien ;-) ! 
Et vous, que prévoyez-vous pour votre semaine ? 

Allez, soyons zen... comme Marvin, ici en pleine action ! 

samedi, avril 09, 2016

Le défi de la semaine #1

Cette semaine, voici la suite logique de mon message précédent. Il faut que ça change, c'est sûr !
Pour être honnête, j'avais commencé ce billet d'une autre façon, mais la vie m'a rattrapée et mon corps a dit STOP ! Pas le choix. Je dois donc prendre du repos, du recul, du temps pour moi. 
J'aurais pu ranimer mon ancien blog Changement de Capp ICI. Mais un blog de lecture et un blog de tout et de rien, c'est bien assez.
Ce qui est clair dans mes difficultés, et c'est bien visible dans le billet précédent, c'est que le désencombrement est un impératif. Je dois progresser, vraiment. Eh bien, ce n'est pas par là que je vais commencer. D'abord je suis persuadée que si je commence par un truc qui me mine depuis des lustres, je ne tiendrai pas longtemps. Je pense que je dois d'abord désencombrer ma tête pour pouvoir désencombrer ma maison ! Pour cela, j'ai choisi cette semaine de privilégier la sérénité. Lecture, yoga et méditation. Et peut-être que cela m'inspirera pour désencombrer, qui sait ? ;-) 


En tout cas, je vous donne rendez-vous dans une semaine pour un petit bilan ! 
Et vous ? Personne pour me suivre dans ce défi ? Une semaine zen, ça vous tente ? Allez, on y va ! 

samedi, avril 02, 2016

Il faut que ça change !

Un petit billet pour me motiver à avancer. 
Il y a des semaines que je me fais l'effet d'être en mode survie, dans l'urgence et la panique permanente. Et pour être honnête, je n'en peux plus. Je rêve d'appuyer sur le bouton "pause" (mais où est-il ?) et je me demande ce qu'il y a après le bout du rouleau, que j'ai l'impression d'avoir atteint depuis des lustres.
Il faut donc que ça change, car je suis en train de me perdre, je néglige ce qui est important pour moi (pas tout, mais presque...) et je me contente de me regarder sombrer. 
J'ai donc décidé de faire un petit état des lieux, à mettre en perspective avec la direction que je voudrais donner à ma vie.

Je rêve d'une vie plus équilibrée. 
  • manger mieux : bio, de préférence local et avec de moins en moins de viande. Ce qui m'agace, c'est que je vois souvent des recettes qui me plaisent, mais au moment de les cuisiner, je ne les retrouve pas ! Il faut donc imprimer toute recette plaisante ou en noter l'adresse (inutile de mettre un signet, j'en ai déjà trop) dès qu'elle est repérée. 
  • bouger un peu plus : je me suis mise au yoga, mais je n'en fais qu'une fois par semaine voire moins quand j'ai un empêchement professionnel ou personnel. J'ai enregistré la première salutation pratiquée : j'aimerais la faire tous les jours idéalement, mais déjà deux fois en plus du cours ne serait pas si mal !
  • me sentir bien dans ma maison : cela fait presque dix ans que nous sommes passés d'un appartement à une maison. J'aime ma maison, mais je ne me la suis jamais vraiment appropriée. Je voudrais une maison rangée, ce qui passe par un vrai désencombrement. Je voudrais une maison propre et facile à entretenir, ce qui passe par une maison rangée et donc par un vrai désencombrement. Je voudrais une maison où je puisse avoir un espace pour quelques activités créatives (j'adore les collages, j'aimerais écrire davantage entre autres), ce qui passe par une maison rangée et un vrai désencombrement... Vous voyez ce que je veux dire ? Je voudrais aussi un jardin entretenu, des plantations voire des semis... 
  • voir ceux que j'aime : mon emploi du temps de cette année est l'une des causes de mon stress et du déséquilibre de ma vie. Pas de solution avant les vacances d'été (mi-juillet donc, car le bac me mobilisera jusque là), en espérant que l'an prochain me sera plus favorable. 
  • lire davantage et passer (ou plutôt en passant) moins de temps sur le net... c'est ma faute si je suis incapable de résister à l'appel de l'écran ! 
Notez que je n'ai quasiment pas évoqué mon travail, à l'exception de mon emploi du temps, qui ne déplaît souverainement. Et pourtant, c'est bien le temps qu'il me prend qui contribue à mon incapacité à équilibrer ma vie. En outre, des soucis personnels récents m'ont rappelé à quel point la vie était courte, surtout en bonne santé. Quant à la retraite, même si avançant nettement en âge, j'y pense sérieusement, le jeu consiste à la repousser chaque année davantage, comme si l'on agitait devant vous un hochet, que vous vous prépariez à attraper et qu'on reculait pour bien vous miner, d'ailleurs, pour les femmes, la retraite ne commence désormais qu'au moment où votre santé décline (deuxième effet : avec un peu de bol, vous crèverez au boulot, ce qui évitera d'avoir à vous filer la moindre retraite ! C'est tout bénéf !). Bref, c'est vrai que je me sens noyée sous le boulot, mais je suis la seule à pouvoir ralentir le rythme pour ménager mes vieux os. 

C'est bien beau de faire ce bilan... mais après ? Eh bien après... ce sera l'objet d'un autre billet. 

D'ici là... quelques lectures, dont je vous reparlerai ! 

jeudi, mars 31, 2016

Moi après mois : mars 2016, le printemps, qu'ils disaient...

Encore un mois que je n'aurai pas vu passer... d'autant qu'il a été rempli de soucis pénibles. Sur une idée de Moka, dont le blog, au nouveau design très réussi, est ICI (clic), et le billet de mars ICI, en voici le bilan :

un endroit lumineux, calme et presque gai... et pourtant des cauchemars / ciel triste et gris : intérieur, extérieur, même combat / une journée de pause pour tenter de retrouver une forme toute relative / des copies... regardées mais toujours pas corrigées / une nouvelle chute, et encore une journée aux urgences, mais une hospitalisation à la clé cette fois / aimer se retrouver seule en voiture pour pleurer tranquille / essayer d'être présente, efficace, utile, et sentir qu'on y laisse sa santé / un malade vraiment pas facile, mais on le savait / se dire que le lieu prévu pour la suite ne sera plus adapté à la dépendance / la peur de l'avenir / se sentir niée, oubliée / déconnecter en allant au ciné voir un film léger qu'on a beaucoup aimé : La Vache et ça fait du bien /  une journée pour tenter de repartir au boulot sans être trop ridicule / comment et pourquoi reprendre dans ces conditions ? / mettre une heure à retrouver des copies corrigées / rêver d'arrêter de travailler, histoire de pouvoir un peu profiter de la vie, avant qu'il ne soit trop tard / se forcer à y retourner sans savoir de quoi la première journée sera faite / une lettre recommandée grotesque / pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? / fondre en larmes quatre fois en un quart d'heure et renoncer à reprendre /  être soutenue par une copine-collègue, une vraie belle personne / trouver une solution adaptée / chercher des papiers et prendre conscience qu'en ce qui concerne le côté écureuil "je garde toute la paperasse de la terre", les chiens ne font pas des chats... / ne pas se poser un instant et devoir repartir au boulot avec des copies toujours non corrigées mais des conseils de classe qui commencent / culpabiliser de devoir dire aux collègues qu'ils vont devoir attendre encore les copies de bac blanc / assurer et s'épater soi-même / un transfert pas simple / aller au ciné toutes les semaines aimer ça et se rappeler une ancienne pub "quand on aime la vie, on va au cinéma" / des copies, des copies et encore des copies... / des progrès qui font plaisir mais des obsessions incohérentes qu'il faut accepter, c'est la maladie qui fait ça / le ciel bleu, le soleil, la vie est belle, il faut en profiter / un dernier jour d'hiver un peu gris / héhé même adultes, on peut voir Zootopie avec grand plaisir ! / des copies, pour changer / être en colère après une chute et des points de suture alors qu'on avait prévenu... / le monde est fou / se rappeler Bruxelles de Dick Annegarn... / grosse fatigue physique et morale : se sentir incapable d'assurer et pourtant, tenir / une mauvaise nouvelle de plus / 10 Cloverfield Lane : un film très différent de ceux que nous avons vus précédemment... quelques trucs qui ne nous ont pas complètement convaincus mais le huis-clos est angoissant à souhait ! / des achats au supermarché bio et des produits inconnus à tester / un copiethon pour le week-end de Pâques / une heure de sommeil en moins, beurk le changement d'heure dans ce sens-là : les couche-tôt ne sont pas à la fête... / Pâques au balcon ! / l'homme malade : la grippe est là ! / renoncer au yoga pour cause de boulot : entendre des TPE bien peu en rapport avec la littérature, terminer la série des conseils de classe / y'a quoi, après le bout du rouleau ? / des giboulées de mars à ne plus savoir qu'en faire ! / un coup de fil qui requinque et une perspective qui réjouit / un dernier jour de mars bien rempli / des chats dépités : un mois qui s'achève sous une pluie battante / se dire qu'on n'a plus le temps de rien... même pas de bloguer. 

lundi, février 29, 2016

Moi après mois : février 2016... anniversaire

Comme chaque mois, un petit bilan à l'initiative de Moka dont le billet est ICI.  
Février est un mois particulier pour moi, puisque c'est le mois de mon anniversaire... et vu le nombre de bougies, ça fait plutôt peur, pas de quoi s'en vanter !

Voici donc février 2016... Vingt-neuf jours 
commencer le mois sous un ciel bas et lourd / continuer à travailler avec l'orthophoniste une fois par semaine / se décider à suivre un défi photo sur IG / ras le bol de l'utilisation des téléphones portables au volant (ou au guidon !) / fêter la Chandeleur : billig et krampouz au programme / mal de tête quand tu nous tiens... / manquer d'organisation, encore et toujours / ne pas craquer / laissez-moi dormir ! / s'inquiéter pour les autres / passer l'après-midi à bafouiller et à chercher ses mots devant des élèves compatissants, heureusement... des premières et terminales en or / s'endormir durant la séance de yoga nidra... / être ravie d'entendre l'ORL dire que la méatotomie des sinus n'est pas d'actualité (ouf, encore heureux, mais évidemment, il va falloir que je trouve un moyen d'améliorer les choses... je vais chercher du côté des médecines naturelles) / entendre les journaux TV annoncer les vacances de la première zone et se dire qu'il reste deux semaines à tenir, avec bac blanc et copies en pagaille ! / profiter du week-end pour se poser  / une soirée DVD avec Imitation game : un sujet surprenant et un film réussi avoir du mal à trouver une collection à photographier, alors que je garde tout et n'importe quoi / aimer regarder le ciel bleu / passer sa vie en retard / gérer, encore et toujours / un déjeuner en tête-à-tête : le plus beau cadeau d'anniversaire / un long week-end pour se remettre... / traîner en pyjama comme un souvenir d'enfance / des envies de douceur et de bienveillance envers soi / changer ? / un grand besoin de journée pour soi, sans rendez-vous ni visite ni engagement d'aucune sorte / projeter une journée ménage et opter pour une journée cocooning ! / reprendre goût au blog... / culpabiliser devant l'état de la maison / avoir du mal à finir la période scolaire... / s'offrir un bouddha rieur et l'adorer d'emblée alors que l'homme le trouve moche / admirer le jaune des jonquilles du jardin / recevoir des copains autour d'une fondue chinoise et passer un dimanche vraiment sympa / espérer une fois de plus réussir à avoir une maison rangée / vacances j'oublie tout / avoir le bonheur de voir mes anti-dépresseurs personnels, trois merveilles dont les rires sont les plus joyeux et les plus beaux du monde / passer un moment avec une amie très chère et son fils, mon filleul, sur le point de changer de vie... le monde adulte t'attend ! / être motivée pour désencombrer des livres... et d'autres choses / passer une journée à l'hôpital et s'angoisser pour l'avenir / un après-midi DVD devant La Loi du marché : une petite déception malgré la performance de Vincent Lindon / des copies bien rangées, pas touchées / une décision difficile à prendre / se renseigner, visiter, devoir décider / un 29 février qui n'arrive que tous les quatre ans... heureusement : quelle journée ! 

Allez, un Bouddha et une phrase motivante pour continuer à avancer :


vendredi, février 12, 2016

Réparer des ans l'irréparable outrage...

OK ce n'est pas de moi ! J'ai choisi un extrait de Racine (Athalie, II, 5) pour ce billet du jour sur un sujet futile... 
C'est qu'hier, c'était mon anniversaire... Je suis une grand-mère, ce qui signifie, évidemment, que je ne suis plus toute neuve ! Je lis régulièrement ça et là des billets sur les soins que chacune apporte à son visage notamment, et cela m'a donné envie de partager mes petites manies, comme l'a fait par exemple Linette du blog Un thé chez Linette ICI. J'ai aussi vu passer plein de choses sur le blog de Carpediem81 ICI.
J'avoue que j'ai été habituée par ma maman, esthéticienne de formation, à prendre grand soin de ma peau depuis mon plus jeune âge. Maintenant que je suis... une vieille peau, eh bien, je continue !
J'ai donc un rituel matin et soir mais j'ai été obligée de le changer récemment, une marque ayant changé ses formules (sans me demander mon avis, incroyable, non ? ;-) et les nouveaux produits ne me réussissant pas.

En fait, j'ai été fidèle pendant des années à l'eau micellaire Uriage, qui m'avait été conseillée par une dermatologue. J'ai adoré ce produit... oui mais voilà, il y a eu un changement de formule...


La première version, au bouchon blanc, à gauche, était une "eau démaquillante". La nouvelle version, au bouchon bleu, s'appelle "eau thermale micellaire"... et pourtant... Regardez la composition ! 


À gauche, toujours l'ancienne formule : Aqua (water) - Uriage thermal spring water - Polysorbate 20 - Butylène glycol - PEG-6 Caprylic/Capric glycerides - PEG-75 shea butter glycerides -  Cetrimonium bromide - PEG-40 hydrogenated castor oil - Polyaminopropyl biguanide - Parfum (fragrance) - Citric acide.
Rien que de lire tout ça j'en ai le vertige mais cela convenait très bien à ma peau. D'ailleurs, j'avoue que je ne m'étais jamais penchée dessus jusqu'au changement de formule. 

À droite, la nouvelle formule et alors que cette version s’appelle "eau thermale micellaire", l'eau thermale semble avoir disparu de la composition (bizarre non ?) qui a donc changé : Aqua (water) - Polysorbate 20 - Poloxamer 184 - Glycerin - Caprylic/Capric glucoside - Cetrimonium bromide - Polyaminopropyl biguanide - Parfum (fragrance) - Vaccinium macrocarpon (cranberry) fruit extract - Citric acide.

Bref avec la nouvelle formule, j'ai de suite ressenti des tiraillements fort désagréables et du coup, j'ai arrêté de l'employer quotidiennement pour passer à un jour sur deux puis une fois par semaine pour finir le flacon (je n'aime pas gâcher !). Du coup, je suis retournée aux produits Clarins, qui ont été mes chouchous depuis des dizaines d'années ! Cela dit, quand je regarde la liste des ingrédients euh... je vais me pencher sur les produits bio (et vegan, tant qu'à faire) ou alors sur les do-it-yourself comme chez Laurianne ICI !
EDIT : vous trouverez le déo naturel d'Eloah dans son Labô ICI ! Miaou, quant à elle, a montré sur IG son démaquillant yeux ICI sur la recette d'Antigone dont les cosmétiques maison sont ICI avec en particulier le démaquillant yeux ICI !


Voici donc mes produits fétiches.

Pour le démaquillage du soir, j'utilise : 


  • les dosettes Respectissime de La Roche-Posay pour le démaquillage des yeux : le système de doses n'est pas écologiques mais c'est top pour l'hygiène (j'ai pendant des années eu des conjonctivites à répétition) et l’œil, c'est tout de même très fragile. Évidemment, un coton pour chaque œil !
  • le lait démaquillant Uriage a été mon rituel pendant des années mais suite au changement de formule de l'eau micellaire, j'ai eu peur d'un changement aussi pour le lait démaquillant et du coup, je suis passée à La Roche-Posay.
  • un coton de lotion Clarins à la camomille
  • un petit coup de brumisateur Uriage (ou La Roche-Posay : Uriage m'a agacée...)

  • puis une crème de soins Clarins... Mon grand âge voudrait que j'utilise la "haute-exigence nuit" mais je l'ai testée et j'ai davantage de confort avec la "multi-régénérante nuit" donc... je la garde ! J'alterne peaux sèches (en cas de grand froid notamment) et toutes peaux.

Le matin, un coton imbibé de lotion Clarins, un coup de brumisateur et une crème de jour Clarins et hop, c'est parti ! J'ai aussi testé la "haute-exigence jour pour peaux très sèches" mais ma peau ne semble pas assez "nourrie" alors je suis retournée à la "multi-régénérante jour".   

Je mets aussi des soins autour des yeux quand j'y pense (et en ce moment, vu mes yeux de cocker au réveil, je ne risque pas d'oublier : je me fais peur quand je me vois dans le miroir !) :
  • le matin plutôt une CC crème colorée Sephora qui me sert aussi d'anti-cernes  
  • et le soir un baume anti-rides contour des yeux Clarins


Enfin, un petit coup de bonne mine (le matin seulement, évidemment !) : 
  • un fond de teint Lancôme Teint miracle (il faut ça !) pour l'hiver quand il faut protéger sa peau 
  • ou une CC crème colorée Séphora pour les beaux jours : un effet super, tout le monde me complimente sur ma bonne mine quand j'en mets !

Pour le maquillage, le plus souvent c'est un trait de crayon et deux de mascara noir et en route ! Je précise que faire tout ça ne prend pas longtemps du tout ! Je suis maquillée en moins de cinq minutes ! 

Voilà, vous savez tout ! C'est bien la première fois que je fais un billet sur un tel sujet... J'attends vos commentaires !