lundi, mai 16, 2016

Futilité du jour, spécialement pour Cannes (ou presque !)

Ouh la... un renouvellement de futilité... Où va-t-on ? Voici mes ongles du jour :


C'est un autre rose, plus clair que le précédent, de chez O.P.I. qui était dans une mini box de quatre vernis. Je ne suis pas forcément fan de ce format de vernis tout petit. Certes, il sèche forcément moins mais le pinceau est un peu fin pour mon goût. (et en plus pour la photo, ce n'est pas simple à tenir et ça fait les mains toutes ridées !) 
À part ça, quel rapport avec Cannes ? Euh... un rapport cinématographique, puisque ce vernis s'appelle My Address is Hollywood :-) 

dimanche, mai 08, 2016

Futilité du jour : un rose printanier !

Il y a quelques années, je vous montrais mes futilités, parmi lesquelles pas mal de vernis à ongles. 
Aujourd'hui, je renoue avec cette habitude pour vous montrer un vernis Essie (marque que j'adore) que je trouve vraiment sympa : Bahama Mama


Il y avait un temps fou que je n'avais pas pris le temps de vernir mes ongles et je suis contente d'avoir profité de ce long week-end pour le faire ! 
Et j'ai même été jusqu'aux pieds : 


Vous noterez le souci du détail dans le choix de la couleur : un noir profond, parfaitement assorti à ma belle Arwen ;-) ! 

dimanche, mai 01, 2016

Moi après mois : avril 2016 au fil de la vie...

Et revoici, comme d'habitude, mon mois d'avril, selon l'idée de Moka du blog Au milieu des livres (billet du mois ICI) :

un réveil en douceur pour un premier jour sans poisson, mais avec réunion parents-professeurs / l'envie de prendre le temps d'un vrai ménage de printemps / C*ntury** : le comique qui ne fait pas rire et l'agent immobilier que je boycotterai pour le reste de mes jours ! / une visite tristounette : mauvaise idée d'y aller avant la satanée réunion / des parents charmants et une mégère : parfois, on plaint les gamins... / Jean le mytho / le professeur (surtout de lettres... les scientifiques sont encore un peu épargnés) et le sélectionneur de foot de l'équipe de France : même combat ! N'importe quel péquin se croit légitime et compétent pour leur donner des conseils voire des directives pour leur boulot / rêver d'arrêt de travail / une livraison décevante refusée : une boîte de jouet arrivée ouverte et sans carton autour, bravo Amaz*n, heureusement que le SAV est top ! / reprendre le temps de bloguer et y prendre un plaisir fou, surtout en voyant que mes préoccupations sont partagées par pas mal de copiNETtes ! / vouloir partir loin / un corps qui dit stop / perdre toute confiance : comment peut-on être écouté pour protéger les personnes âgées qu'on aime ? / un oui trop rapide (mais pourquoi m'a-t-on appris à ne jamais dire non d'emblée ?) alors que je suis une loque / un malentendu qui me navre / pas simple, la dépression, et pas toujours comprise (non, ce ne sont pas de gros fainéants qui s'écoutent trop) / 33 ans... quel bel âge ! / le yoga nidra, c'est le bien / des collègues en or, comment les remercier d'assurer autant ? / choisir de s'occuper de soi pour mieux s'occuper du reste / 90 ans : joyeux anniversaire... il n'y a pas d'âge pour être grognon / un fuzen trop beau / vous avez dit projet de vie ? / Amoris Laetitia : JOIE ! / chercher sa croix / merci Saint-Antoine / merci Christie / un chouette dimanche pour fêter l'âge de raison d'un merveilleux petit Prince : 7 ans, déjà... et aussi l'anniversaire de sa maman ! / un remplaçant qui va avoir une semaine en or à la veille des vacances / vouloir ranger mais ne pas y parvenir / il ne fait vraiment pas bon vieillir... encore des soucis... la gériatrie a décidément beaucoup de progrès à faire ! ça fait peur pour l'avenir / le ciel bleu pour positiver / repasser zen / des compliments qui font plaisir / écouter les podcasts d'une amie et y trouver des pépites / première Pavlova : mais pourquoi ai-je attendu si longtemps ? / être émue par la lecture des messages de mes élèves et ravie par leurs résultats en oral blanc / soleil et pluie / rendre visite régulièrement à celui qui voit et peut tout / attendre un coup de fil du médecin de la maison de retraite / les vacances ! /  progresser, encore et toujours / synchronicité : peu de temps après l'écoute de ses podcasts, l'appel d'une amie chère qui fait chaud au coeur et l'occasion de réfléchir à ce que j'aime dans mon métier / se sentir nulle, une fois de plus : pourquoi regarder des trucs débiles à la télé au lieu de lire, de dessiner, d'écrire, de créer ? C'est une vraie question... / croire et le montrer, en toute discrétion : pendant les vacances, on a le droit, j'espère ! / envie d'écrire, ça me reprend... trop vieille pour ça ? / lire, c'est vivre / un changement d'heure de réveil stupéfiant : mais comment vais-je faire le mois prochain quand il faudra se lever de nouveau à 6h30 ? / compter les jours qui restent jusqu'aux vacances d'été / une opération bénigne réglée en deux coups de scalpel : ouf pour l'homme de ma vie / l'envie de meubles modernes, fonctionnels et clairs / un doux moment avec ma meilleure amie depuis le lycée et des albums photos qui ne nous rajeunissent pas... / un article de blog qui fait écho à tant de choses en moi / il n'est jamais trop tard / encore du changement à gérer / des difficultés à écrire une lettre importante : un phénomène nouveau et étrange... / préparer des cartons à donner : bon débarras ! / le nouveau programme de terminale qui réjouit mais promet bien des difficultés : un défi à relever / un transfert plus facile que prévu / la joie des bourgeons sur l'althea et des clochettes du muguet au jardin ! / un temps glacial : la cheminée reprend du service / triste anniversaire : Tchernobyl, 30 ans... et on continue à vénérer le nucléaire malgré Tchernobyl, malgré Fukushima... quel sera le suivant ? /  fièvre acheteuse / des disputes de cour de récré / joie sincère pour la belle réussite d'une copine-collègue d'anglais qui le mérite amplement ! / le même jour, deux paquets dans ma boîte à lettres  : une déception mais aussi une belle surprise / se sentir bien dans sa vie / refaire une flambée pour se réchauffer / une montre perdue puis retrouvée / la vieillesse est un naufrage... où sont les chaloupes ? / le retour du soleil / carpe diem, c'est urgent.

Une jolie rose pour finir :


lundi, avril 25, 2016

Le défi de la semaine #3

Suite des semaines précédentes ! J'ai un peu oublié de poster ce billet... Pas grave : le mot d'ordre est sérénité ! 

Le dimanche s'est passé tout en douceur... et ça fait du bien. Je me lève de plus en plus tard, c'est assez incroyable pour une lève-tôt comme moi, de n'ouvrir les yeux que vers 9h30-10h ! J'ai enfin repris le temps de lire, ce qui m'a réjoui le coeur et l'âme. On avance !
Lundi a débuté sous un soleil magnifique et s'est terminé avec un câlin zen avec ma douce Arwen. Entre temps, j'ai lu, et tout ce qui devait se passer ce jour-là s'est bien passé.
Mardi a été l'occasion d'un moment zen avec ma meilleure amie depuis le lycée (argh je préfère ne pas dire le nombre d'années, c'est juste... effrayant) et j'ai aussi mis un billet sur mon blog de lecture Lire et Elle (CLIC). 
Mercredi j'ai été remuée par la lecture d'un billet sur le blog d'Au Vert avec Lili ICI, j'ai regretté d'être si loin de Toulouse et je me suis dit qu'il n'était jamais trop tard. 
Jeudi et vendredi, j'ai géré un transfert qui me stressait et j'ai mis un sac de vêtements dans la benne du Relais. J'ai aussi pris contact avec une brocante caritative et j'ai préparé des revues, des chaussures, des vêtements, des livres à donner. 
Week-end doux avec visionnage d'un DVD (Gravity) et lecture (ou plutôt relecture) professionnelle, ce qui me permet de démarrer cette semaine plus détendue. 

Cette semaine, le but est de reprendre sereinement un rythme de travail, puisque la reprise est lundi 2 mai, pour la dernière ligne droite jusqu'au bac ! Pas de programme : dès que j'écris que je vais faire telle ou telle chose, je ne le fais pas ! Fichu esprit de contradiction ! Eh oui, je suis une rebelle dans l'âme ;-) 


samedi, avril 16, 2016

Le défi de la semaine #2

Me revoici !

Vous vous souvenez que j'avais choisi la sérénité plus que le désencombrement pour cette semaine...
Le bilan est, selon moi, plutôt positif ! (et j'ai décidé de chausser mes lunettes roses) 

Comment la semaine s'est-elle déroulée ?
Eh bien, après un dimanche en famille ressourçant, j'ai eu du mal à me poser le lundi pour me détendre vraiment. Mais Arwen, notre minette la plus câline, est venue ronronner dans mes bras. J'ai décidé de profiter de ce temps pour méditer tranquillement et j'ai ensuite pris les petites contrariétés du jour de façon beaucoup plus apaisée !
Mardi, dernier cours de yoga avant les vacances. Yoga plutôt dynamique mais yoga tout de même ! Ensuite, j'ai fait une activité que je me suis appliquée à pratiquer de manière zen et elle m'a fait du bien ! Héhé quelle activité ? Le repassage !
Mercredi a été plus compliqué mais j'ai encore pris le temps de méditer avec Arwen dans les bras.
Jeudi j'ai cuisiné zen : c'était ma première Pavlova (aux fraises) et on s'est régalés.
Hier vendredi, même si je n'ai pas vraiment pris un temps isolé de sérénité, j'ai avancé dans ma réflexion sur ce qui est important pour moi et je me sens capable de continuer mon cheminement ! 
Petit regret : je n'ai pas beaucoup lu. Pas assez à mon goût. 
Et vous, comment s'est passé votre semaine ? 

Pour la semaine prochaine, je prévois de continuer dans la même voie et d'ajouter davantage de lecture et un soupçon de désencombrement quotidien (cinq minutes, ça semble ridiculement peu, mais ce sera toujours mieux que rien ;-) ! 
Et vous, que prévoyez-vous pour votre semaine ? 

Allez, soyons zen... comme Marvin, ici en pleine action ! 

samedi, avril 09, 2016

Le défi de la semaine #1

Cette semaine, voici la suite logique de mon message précédent. Il faut que ça change, c'est sûr !
Pour être honnête, j'avais commencé ce billet d'une autre façon, mais la vie m'a rattrapée et mon corps a dit STOP ! Pas le choix. Je dois donc prendre du repos, du recul, du temps pour moi. 
J'aurais pu ranimer mon ancien blog Changement de Capp ICI. Mais un blog de lecture et un blog de tout et de rien, c'est bien assez.
Ce qui est clair dans mes difficultés, et c'est bien visible dans le billet précédent, c'est que le désencombrement est un impératif. Je dois progresser, vraiment. Eh bien, ce n'est pas par là que je vais commencer. D'abord je suis persuadée que si je commence par un truc qui me mine depuis des lustres, je ne tiendrai pas longtemps. Je pense que je dois d'abord désencombrer ma tête pour pouvoir désencombrer ma maison ! Pour cela, j'ai choisi cette semaine de privilégier la sérénité. Lecture, yoga et méditation. Et peut-être que cela m'inspirera pour désencombrer, qui sait ? ;-) 


En tout cas, je vous donne rendez-vous dans une semaine pour un petit bilan ! 
Et vous ? Personne pour me suivre dans ce défi ? Une semaine zen, ça vous tente ? Allez, on y va ! 

samedi, avril 02, 2016

Il faut que ça change !

Un petit billet pour me motiver à avancer. 
Il y a des semaines que je me fais l'effet d'être en mode survie, dans l'urgence et la panique permanente. Et pour être honnête, je n'en peux plus. Je rêve d'appuyer sur le bouton "pause" (mais où est-il ?) et je me demande ce qu'il y a après le bout du rouleau, que j'ai l'impression d'avoir atteint depuis des lustres.
Il faut donc que ça change, car je suis en train de me perdre, je néglige ce qui est important pour moi (pas tout, mais presque...) et je me contente de me regarder sombrer. 
J'ai donc décidé de faire un petit état des lieux, à mettre en perspective avec la direction que je voudrais donner à ma vie.

Je rêve d'une vie plus équilibrée. 
  • manger mieux : bio, de préférence local et avec de moins en moins de viande. Ce qui m'agace, c'est que je vois souvent des recettes qui me plaisent, mais au moment de les cuisiner, je ne les retrouve pas ! Il faut donc imprimer toute recette plaisante ou en noter l'adresse (inutile de mettre un signet, j'en ai déjà trop) dès qu'elle est repérée. 
  • bouger un peu plus : je me suis mise au yoga, mais je n'en fais qu'une fois par semaine voire moins quand j'ai un empêchement professionnel ou personnel. J'ai enregistré la première salutation pratiquée : j'aimerais la faire tous les jours idéalement, mais déjà deux fois en plus du cours ne serait pas si mal !
  • me sentir bien dans ma maison : cela fait presque dix ans que nous sommes passés d'un appartement à une maison. J'aime ma maison, mais je ne me la suis jamais vraiment appropriée. Je voudrais une maison rangée, ce qui passe par un vrai désencombrement. Je voudrais une maison propre et facile à entretenir, ce qui passe par une maison rangée et donc par un vrai désencombrement. Je voudrais une maison où je puisse avoir un espace pour quelques activités créatives (j'adore les collages, j'aimerais écrire davantage entre autres), ce qui passe par une maison rangée et un vrai désencombrement... Vous voyez ce que je veux dire ? Je voudrais aussi un jardin entretenu, des plantations voire des semis... 
  • voir ceux que j'aime : mon emploi du temps de cette année est l'une des causes de mon stress et du déséquilibre de ma vie. Pas de solution avant les vacances d'été (mi-juillet donc, car le bac me mobilisera jusque là), en espérant que l'an prochain me sera plus favorable. 
  • lire davantage et passer (ou plutôt en passant) moins de temps sur le net... c'est ma faute si je suis incapable de résister à l'appel de l'écran ! 
Notez que je n'ai quasiment pas évoqué mon travail, à l'exception de mon emploi du temps, qui ne déplaît souverainement. Et pourtant, c'est bien le temps qu'il me prend qui contribue à mon incapacité à équilibrer ma vie. En outre, des soucis personnels récents m'ont rappelé à quel point la vie était courte, surtout en bonne santé. Quant à la retraite, même si avançant nettement en âge, j'y pense sérieusement, le jeu consiste à la repousser chaque année davantage, comme si l'on agitait devant vous un hochet, que vous vous prépariez à attraper et qu'on reculait pour bien vous miner, d'ailleurs, pour les femmes, la retraite ne commence désormais qu'au moment où votre santé décline (deuxième effet : avec un peu de bol, vous crèverez au boulot, ce qui évitera d'avoir à vous filer la moindre retraite ! C'est tout bénéf !). Bref, c'est vrai que je me sens noyée sous le boulot, mais je suis la seule à pouvoir ralentir le rythme pour ménager mes vieux os. 

C'est bien beau de faire ce bilan... mais après ? Eh bien après... ce sera l'objet d'un autre billet. 

D'ici là... quelques lectures, dont je vous reparlerai !