mardi, septembre 29, 2009

Futilité # 2

Eh oui ça me reprend... Voici mes ongles du moment, de couleur taupe ! Photo d'hier soir, sitôt le vernis posé. C'est encore une fois un vernis OPI au nom étrange : You don't know Jacques ("Tu ne connais pas Jacques" ou "Vous ne connaissez pas Jacques").
Je reprends une photo en lumière naturelle : la couleur me semble plus fidèle !

Alors, vous aimez ? Moi j'adore ! Et ça va très bien avec le satin taupe de chez MAC dont je me halote (oui, ce verbe est un néologisme cappuccinettien) les paupières en ce moment (avec une pointe de Shroom pour la lumière.... hihi les connaisseuses apprécieront !).

dimanche, septembre 27, 2009

Lectures...

L'idée me vient du blog de ma copinette Eloah "Sucrez... salez... lisez !" ICI. Elle a en effet écrit un article sur le nouvel état des lieux qui passionne la blogosphère livresque ICI. Je reprends l'idée !

Voici la liste des 100 livres préférés des Français... Le jeu consiste à faire l'état des lieux de ses propres lectures... Allons-y ! En rouge orangé, ce que j'ai lu !

1 La Bible
2 Les Misérables de Victor Hugo
3 Le petit prince d'Antoine de Saint-Exupéry
4 Germinal d'Émile Zola
5 Le Seigneur des anneaux de J.R.R. Tolkien (pas lu... Pourtant mon chat s'appelle Bilbo !)
6 Le Rouge et le Noir de Stendhal
7 Le grand Meaulnes d'Alain-Fournier
8 Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne
9 Jamais sans ma fille de Betty Mahmoody (je l'ai lu mais je ne me souviens de rien...)
10 Les trois mousquetaires d'Alexandre Dumas
11 La Gloire de mon père de Marcel Pagnol
12 Le Journal d'Anne Frank
13 La Bicyclette bleue de Régine Deforges
14 La Nuit des temps de René Barjavel
15 Les oiseaux se cachent pour mourir de Colleen Mc Cullough
16 Dix petits nègres d'Agatha Christie
17 Sans famille d'Hector Malot
18 Les albums de Tintin de Hergé
19 Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell (jamais vu le film non plus...)
20 L'Assommoir d'Emile Zola
21 Jane Eyre de Charlotte Brontë
22 Dictionnaires Petit Robert, Larousse, etc. Comment peut-on avoir lu un dictionnaire ? Je suis une grande utilisatrice mais de là à dire que j'en suis lectrice...
23 Au nom de tous les miens de Martin Gray
24 Le Comte de Monte-Cristo d'Alexandre Dumas
25 La Cité de la joie de Dominique Lapierre
26 Le Meilleur des mondes d'Aldous Huxley
27 La Peste d'Albert Camus
28 Dune de Frank Herbert
29 L'Herbe bleue Anonyme
30 L'Étranger d'Albert Camus

31 L'Écume des jours de Boris Vian
32 Paroles de Jacques Prévert
33 L'Alchimiste de Paulo Coehlo
34 Les Fables de Jean de La Fontaine
35 Le Parfum de Patrick Süskind
36 Les Fleurs du mal de Charles Baudelaire
37 Vipère au poing d'Hervé Bazin
38 Belle du seigneur d'Albert Cohen
39 Le Lion de Joseph Kessel
40 Huis clos de Jean-Paul Sartre
41 Candide de Voltaire
42 Antigone de Jean Anouilh
43 Les Lettres de mon moulin d'Alphonse Daudet
44 Premier de cordée de Roger Frison-Roche
45 Si c'est un homme de Primo Levi
46 Les Malheurs de Sophie de la comtesse de Ségur
47 Le Tour du monde en 80 jours de Jules Verne
48 Les Fourmis de Bernard Werber
49 La Condition humaine d'André Malraux (commencé mais jamais terminé)
50 Les Rougon-Macquart d'Emile Zola (pas tous lus)
51 Les Rois maudits de Maurice Druon
52 Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand
53 Les Hauts de Hurlevent d'Emily Brontë
54 Madame Bovary de Gustave Flaubert
55 Les Raisins de la colère de John Steinbeck
56 Le Château de ma mère de Marcel Pagnol
57 Voyage au centre de la Terre de Jules Verne
58 La Mère de Pearl Buck
59 Le Pull-over rouge de Gilles Perrault
60 Mémoires de guerre de Charles de Gaulle
61 Des grives aux loups de Claude Michelet
62 Le Fléau de Stephen King
63 Nana d'Émile Zola
64 Les petites filles modèles de la comtesse de Ségur
65 Pour qui sonne le glas d'Ernest Hemingway

66 Cent ans de solitude de Gabriel García Márquez
67 Oscar et la dame rose d'Eric-Emmanuel Schmitt
68 Robinson Crusoé de Daniel Defoe (lu en édition jeunesse quand j'étais petite)
69 L'île mystérieuse de Jules Verne
70 La Chartreuse de Parme de Stendhal
71 1984 de George Orwell
72 Croc-Blanc de Jack London
73 Regain de Jean Giono (lu et... détesté...)
74 Notre-Dame de Paris de Victor Hugo
75 Et si c'était vrai de Marc Levy
76 Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline
77 Racines d'Alex Haley
78 Le Père Goriot d'Honoré de Balzac
79 Au bonheur des dames d'Emile Zola
80 La Terre d'Emile Zola
81 La Nausée de Jean-Paul Sartre
82 Fondation d'Isaac Asimov
83 Le vieil homme et la mer d'Ernest Hemingway
84 Louisiane de Maurice Denuzière
85 Bonjour tristesse de Françoise Sagan
86 Le Club des cinq d'Enid Blyton (jen ai lu plein quand j'étais petite mais j'ignore si je les ai tous lus !)
87 Vent d'est, vent d'ouest de Pearl Buck
88 Le deuxième sexe de Simone de Beauvoir
89 Les Cavaliers de Joseph Kessel
90 Jalna de Mazo de la Roche
91 J'irai cracher sur vos tombes de Boris Vian
92 Bel-Ami de Guy de Maupassant
93 Un Sac de billes de Joseph Joffo
94 Le Pavillon des cancéreux d'Alexandre Soljenitsyne
95 Le Désert des Tartares de Dino Buzzati
96 Les Enfants de la terre de Jean M. Auel
97 La 25e heure de Virgil Gheorghiu
98 La Case de l'oncle Tom de H. Beecher-Stowe (lu en édition jeunesse quand j'étais petite)
99 Les Thibault de Roger Martin du Gard
100 Le silence de la mer de Vercors

72/100 si je ne me suis pas trompée... Le plus bizarre, c'est que ce sont pour la plupart pour moi des lectures d'enfant ou d'ado... Est-ce à dire que ce qu'on n'a pas lu enfant ou adolescent, on ne le lit jamais ?

mercredi, septembre 23, 2009

Le flan de Nini !!!!

Cette recette n'est pas la mienne, c'est celle de Nini, dont le blog montre les coups de cœur ICI ! Elle m'a très gentiment autorisée à partager sa méthode avec vous... afin que vous aussi, vous puissiez régaler vos amis (le flan que vous voyez était destiné à mes collègues) avec un flan pâtissier ! Le flan obtenu est tout bonnement dé-li-cieux ! C'est très facile à faire et le succès est garanti !

Il vous faut :
  • une pâte feuilletée du commerce (choisissez-la de bonne qualité)
  • un litre de lait (je le prends bio, je trouve le goût meilleur)
  • 200 grammes de sucre (ici du sucre de canne blond bio équitable)
  • 120 grammes de maïzena
  • deux oeufs entiers + un jaune d'oeuf
  • un sachet de sucre vanillé
Comment faire ?
  1. Faire chauffer le four à 210° (thermostat 7).
  2. Prendre la pâte feuilletée et la placer dans un moule à tarte à bords suffisamment hauts, voire dans un moule à manqué (c'est ce que je fais) car la crème monte haut, trèèèèèèès haut !
  3. Dans une casserole, faire bouillir les 3/4 du litre de lait (oui oui 750 ml, c'est bien ça !) avec les 200 grammes de sucre.
  4. Pendant ce temps, battre ensemble le 1/4 de litre (haha 250 ml, si vous préférez) de lait restant avec la maïzena, les oeufs et le sachet de sucre vanillé.
  5. Lorsque le lait mélangé au sucre bout (à gros bouillons), retirer la casserole du feu et y verser tout doucement le mélange froid tout en battant au fouet, jusqu'à ce que cela épaississe.
  6. Avec moi, ça n'épaissit jamais mais Nini m'a donné un tuyau ! Pas de souci : il suffit de remettre la casserole sur le feu et de cuire encore un peu la préparation obtenue, tout doucement et sans jamais arrêter de tourner... Cela devient alors épais... très épais... et c'est ce qu'il faut !!!!
  7. Verser alors la préparation très épaisse sur la pâte feuilletée.
  8. Retourner les bords de la pâte vers l'intérieur pour faire joli (enfin, si vous le pouvez ! Mon moule est grand et parfois, c'est impossible !)
  9. Mettre à four chaud (210°, comme on l'a vu) pendant 40 à 50 mn, suivant votre four !
Ensuite il ne reste qu'à déguster (en résistant à l'envie de goûter votre flan tiède, tout moelleux avec la pâte croustillante... Mmmmmmmhhhhhhhhhhhhhhhhhhh !!!!!)
Bon appétit ! Et surtout merci Nini !!!! (D'ailleurs, je compte bien tester très vite ton poulet au chèvre dont la recette ICI me tente beaucoup !)

dimanche, septembre 20, 2009

Hommage à Boris Vian ;-)

Cette année, on célèbre le cinquantenaire de la mort de Boris Vian. J'ai beaucoup aimé lire Vian durant mon adolescence mais j'avoue que je ne suis pas retournée à cet auteur depuis cette période (c'est vous dire que ça fait un moment...).
Toutefois, je ne résiste pas à l'envie de lui rendre un petit hommage... grâce à cet outil découvert dans le tiroir de la cuisine de notre location de vacances (eh oui, nous étions super équipés ! Rappelez-vous ICI).

Mais... mais qu'est-ce donc ? Mais oui !!!! C'est la fameuse "tourniquette, pour faire la vinaigrette" offerte à Gudule dans la chanson "La Complainte du progrès" ! J'adore cette chanson, reflet de notre société de consommation... Encore un objet culinaire que je n'ai pas utilisé ! Et vous, vous pratiquez la "tourniquette, pour faire la vinaigrette" ?

vendredi, septembre 18, 2009

Boitadéj # 27 : le retour du bentô !

Chose promise, chose due... Ce n'est sans doute pas ce bentô qui va me faire maigrir, mais c'est une reprise... Je suis affamée et j'ai rempli mon Nonbiri afin de bien me caler pour tenir l'après-midi !

  • Au fond : salade japonaise, de fabrication industrielle par la célèbre marque de surgelés au flocon... Émincés de poulet rôti nappés de sauce Teriyaki, germes de haricot mungo, pois gourmands, carottes découpées en julienne et haricots mungo : c'est très bon (et je suis toujours aussi feignasse...) !
  • Devant : des bâtonnets de surimi à tremper dans une sauce cocktail, un mini-fromage rond au cheddar (je l'aime bien en violet ;-) et quatre abricots secs.
  • Enfin : une crème aux œufs.
Je suis contente d'avoir recommencé à bentoïser !

jeudi, septembre 17, 2009

Futilité # 1

Je suis une fiiiiiiiiiiiiiille (certes plus toute jeune mais tout de même, il n'empêche) et je revendique le droit à la futilité (ce qui n'exclut pas le sérieux quand c'est nécessaire !). J'ai décidé de profiter de la longueur tout à fait honorable de mes griffes pour recommencer à me faire les ongles : j'aime beaucoup avoir les ongles vernis mais mon manque chronique de patience joue en la défaveur de la tenue de la chose... surtout que je ne mets jamais de gants...
J'avais fait une photo une fois la peinture de guerre juste achevée (lundi soir) mais je l'ai faite avec un éclairage trop orangé et l'effet est bizarre, voyez plutôt.

Pas grave ! Ce vernis a très bien tenu alors je viens de le photographier de nouveau et la couleur est plus satisfaisante !
J'ai voulu essayer une marque de vernis dont j'avais beaucoup entendu parler... Il s'agit d'un vernis O.P.I. Attention, ne dites pas "opi" comme s'il s'agissait du peuple indien hopi, sous peine d'être foudroyée du regard par la vendeuse. Prononcez avec assurance "oh - pie - aïe" comme si vous épeliez à l'anglaise les lettres composant la marque ! Voici donc ce vernis genre nude, dont le nom est Tickle my France (Chatouille ma France ?).

J'aime bien, même si je préfère toujours les vernis beaucoup plus foncés... Je vous montrerai bientôt !
Et je dois dire que je suis ravie de l'excellente tenue de ce vernis (que j'ai protégé avec le Rapid Dry Topcoat de la même marque, très efficace).

Tag musical

Cela fait un long moment qu'Eloah de Sucrez... Salez... Lisez ! m'a taguée ! C'était ICI le 25 août !!!!!
Mais c'est un tag musical, ce qui est un réel problème pour moi car je n'écoute pas de musique ou presque. Mes réponses seront donc aussi complètes que possible mais...
Voici donc la chanson :
  • que j'écoute en ce moment : le chant des oiseaux dans le jardin, ça compte ? Sinon ce que j'ai le plus écouté récemment (et encore ça date déjà !!!!), c'est l'album de la Grande Sophie Des vagues et des ruisseaux
  • qui me rend joyeuse : Fuck you de Lily Allen ;-)
  • qui me rappelle un ex-copain : Smooth Operator de Sade
  • qui me rappelle un ami perdu : l'album Thriller de Michaël Jackson, qu'un ami m'avait rapporté des États-Unis avant sa sortie en France
  • qui me fait pleurer : paradoxalement c'est Tout le bonheur du Monde de Sinsemilia
  • qui me fait réfléchir sur le monde : Respire de Mickey 3D
  • qui en dit beaucoup sur moi : franchement j'ai beau chercher, je ne vois pas... Super Mamie d'Aldebert ? Enfin je n'ai pas encore 99 ans...
  • que j'aurais aimé écrire : aucune, je ne suis pas intéressée par la chose.
  • qui fait que mes amis pensent à moi quand ils l'entendent : aucune idée !
  • qui me rappelle mon enfance ou plutôt mon adolescence : I'm not in love de 10CC
  • avec laquelle j'aime me réveiller : AUCUNE ! Je déteste me réveiller avec un réveil, même musical ;-)
  • avec laquelle j'aime m'endormir : aucune, j'ai besoin de mon bien-aimé silence pour m'endormir...
  • pour laquelle je ferais n'importe quoi pour l'entendre en live : alors là aucune, ça ne m'intéresse pas du tout.
  • qui me fait penser à ma solitude : ben je ne me sens pas seule...
  • qui n'est pas mon type de musique mais que j'aime beaucoup : je ne sais pas... désolée ! Si je trouve, je mettrai... Peut-être un rap ?
Argh désolée, mes réponses ne sont pas forcément les réponses attendues, mais quand on n'écoute pas de musique, franchement, on ne sait pas quoi dire !
S'empare du tag qui veut, je n'ose pas le transférer : j'ignore qui est branché musique alors... servez-vous !

mercredi, septembre 16, 2009

Oyez, oyez !!!!!!

Bientôt sur Thé vert et Cappuccino, le retour du bentô !!!!! La situation est grave mais pas désespérée... toutefois je vais suivre le précieux conseil qui suit, aimablement rappelé par la pochette à couverts et serviette pleine d'humour que ma maman m'avait offerte il y a quelques années :

Je suis sûre que le bentô va m'aider !

dimanche, septembre 13, 2009

L'objet-mystère du jour...

Repartons du bon pied avec une petite énigme (que vous allez, comme toujours, résoudre en deux temps trois mouvements, j'en suis persuadée !)...
Voici un objet mystérieux trouvé dans un tiroir de notre location dans l'Indre (tiroir de la cuisine, je vous aide, mais je suis sûre que vous vous en doutiez, me connaissant ;-))))
Je vous montre ses deux positions :


Alors... qu'est-ce donc ? J'attends vos réponses !

EDIT de 11h55 ! Anna Soror a été la plus forte sur ce coup-là ! C'est en effet un perce-œuf ! Apparemment cet outil est présent dans toutes les cuisines allemandes (et les propriétaires de notre résidence de vacances vivent justement à Berlin...) et il sert à percer la poche d'air des oeufs afin qu'ils n'éclatent pas à la cuisson et que le blanc ne s'échappe pas dans l'eau bouillante !
Pour ma part, j'avoue que je n'avais jamais vu ça et j'ai dû chercher sur internet pour comprendre de quoi il s'agissait ! Mais j'ai fini par en trouver ICI et . Ça semble très ingénieux mais... je ne l'ai pas utilisé !

jeudi, septembre 10, 2009

Courage, petit scarabée...

Un mois pile que je n'ai pas mis de billet sur ce blog... Quelle paresseuse !
Allez on y croit !!!!! Comme le scarabée de la photo, rencontré dans l'Indre pendant nos vacances, on avance... à petits pas mais on avance !

La rentrée est faite, tout commence sur les chapeaux de roue, il faut le temps de tout mettre en place... j'ai un peu de mal (ça vous étonne, hein ?) mais ça va bien finir par marcher !
En tout cas, me revoilà dans la blogosphère ! Bisous à toutes (et tous, mais je ne sais pourquoi j'imagine que j'ai peu de lecteurs masculins...) !

Mon moi après mois : joli mois de mai tu es revenu !

Et comme chaque mois, vu que c'est à peu près tout ce que j'ai le temps de faire pour ce blog, voici mon bilan de mai (en retard !)...