lundi, octobre 03, 2016

Moi après mois : octobre 2016, mélancolie d'automne

Un mois d'octobre en dents de scie mais plus doux que le mois de septembre... Merci à Moka pour la bonne idée de ce partage : retrouvez le mois de Moka sur son blog Au milieu des livres ICI

démarrer le mois avec un samedi doux et heureux... / s'amuser avec un nouvel aspirateur, faire des collages réjouissants et commencer à noter vraiment pour ne pas oublier sa vie / le jour où la balance a enfin été gentille ! / celle qui survivait un jour après l'autre, fatiguée, tellement fatiguée... / la haine  à l'encontre des politiques qui veulent tant nous faire bosser jusqu'à la mort, sans doute pour éviter le paiement des retraites / ça va comme un lundi, et alors ? / premières copies, et comme tous les ans, premières déceptions / franchement, quand on lâche l'ordi, on peut faire des choses ;-) / recevoir son agenda 2017 directement du Japon, ça en jette ! / des élèves cultivés qui ne le savent pas : celle qui essaye de leur en faire prendre conscience... et le bonheur de la lumière dans leurs yeux quand ils comprennent / un déjeuner imprévu qui réjouit le coeur / un départ qui rend sincèrement triste / comment reconnaître le visage des gens qui bossent dans l'établissement qu'on dirige en restant enfermé toute la journée dans son bureau ? / écouter des auteurs et partager un après-midi littéraire génial qui donne envie de lire encore et toujours plus ! / devoir gratter les vitres de la voiture, déjà / reprendre sans chef adjoint et hop, c'est la fête pour les élèves, plus aucune figure d'autorité au lycée, ça promet des lendemains qui chantent / aucune envie d'y retourner ni demain, ni après-demain, ni jamais... / un enfant hospitalisé, quel que soit son âge, ça inquiète terriblement une maman / du moral et des chaussettes... marre d'être déprimée, vraiment... vraiment déprimée et vraiment marre / un nouveau qui se fait attendre / passer une commande en Allemagne quand on a étudié l'anglais et l'espagnol, merci Google translate / ouf : mon bébé est sorti de l'hôpital, mais sous surveillance / celle qui devrait se débarrasser de tant de choses mais n'y parvient pas / une chute, une radio, mais rien de bien méchant apparemment / celle qui compte les heures jusqu'aux vacances (et c'est bien parce que c'est compliqué de compter les minutes ou les secondes mdr) / un nouveau chef qui a l'air d'un bébé : la prochaine fois, envoyez-nous un modèle adulte ! / craquer de nouveau / pleurer, pleurer, pleurer : aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain / finalement, c'est joli, un bleu profond / "elle va être absente bientôt, elle est enceinte" : et même ça, ça ne motive pas pour un régime... mais le côté positif, c'est que c'est réjouissant pour une triple mamie qu'on la pense encore capable de procréer mdr / être en vacances et revivre, enfin / octobre n'est pas terminé et les calendriers de l'Avent sont déjà sortis ! / noir et gold, c'est la classe pour un bracelet connecté ;-) / un anniversaire très en retard et un après-midi de bonheur : retrouver la même complicité depuis plus de quarante ans des années (chuuuuuuuut) avec Meilleure Amie / une démo Thermomix tellement bien faite que l'homme est séduit et craque devant un sorbet façon glace à l'italienne à tomber / un déjeuner entre planners addicts : se retrouver telles que sur le net ! / malgré les bons moments, sombrer lentement mais sûrement / voir une copiNETte au 20h de TF1 : bravo Stephie (CLIC) / se reprendre, enfin, par le ménage / avoir la voix de la pub Fervex "Cindy, c'est ta mèèèèèèèèère" quand la fille croit que c'est un harceleur au bout du fil ! / fièvre, syndrome grippal, laryngite et bronchite : les vacances, c'est fait pour se reposer, mais on n'est pas obligé d'être malade pour ça ! Pfffffff... / À droite à gauche : première soirée théâtre depuis longtemps, aimer rire malgré la fièvre / découvrir un nouveau magasin bio super / le millepertuis, ça marche, et tant mieux / trois jours de solitude, espérer en tirer profit pour avancer mais... / une surveillance connectée qui fait un drôle d'effet / un RV chez le coiffeur qui réveille : 9h un samedi,  la fille qui a cru à une mauvaise blague quand le réveil a sonné ;-) mais bon, il ne restait que ce jour et cet horaire avant la reprise alors... / recevoir une belle carte toute dorée ! / déposer un lot d'objets chez Emmaüs : y penser enfin après avoir raté le coche trois mois de suite... / celle qui vivait en mode loque et dont la montre le prouvait / se pencher enfin sur le boulot / la soupe au potimarron, petit bonheur d'automne, à déguster en solo, l'homme déteste / l'heure d'hiver : le bonheur pour une couche-tôt / désencombrer en revendant quelques bricoles sans difficulté : tout voyage commence par un premier pas ! / Halloween, sans trop de passage, ouf, et vive Diwali, la fête des lumières de l'hindouisme ! / et même fin octobre, il y a des roses dans le jardin ! 

samedi, octobre 01, 2016

Moi après mois : septembre 2016 c'est reparti pour une nouvelle année !

Le mois de septembre est toujours un mois épuisant et celui-ci ne déroge pas à la règle. Voici mon petit bilan suivant l'idée de Moka du blog Au milieu des livres (CLIC) :

rentrée des classes ! / adorer ne pas être professeur principal / maintenant quand le suivi Chronopost t'annonce que ton colis est déjà dans ta boîte à lettres et qu'il n'y est pas, c'est qu'il a été confié à la factrice qui l'apportera plus tard avec ton courrier... / une enveloppe dodue dans ma boîte à lettres : j'ai une chance folle, j'adore ma nouvelle trousse, merci ma Dan ! / retourner au ciné (voir Nerve) et avoir l'impression d'être au boulot avec à côté deux ados gloussantes incapables de se taire : grrrrr... un début de film gâché, jusqu'à ce que l'homme s'énerve très efficacement ! / dormir encore et encore / reprendre le chemin de l'école du lycée / retrouver mon mardi chéri !!!!! / essayer des robes commandées sur le net et... toutes les renvoyer / des classes qui font bonne impression, pourvu que ça dure / thank God it's friday : pas mécontente de terminer cette première semaine / une visite rapide mais mon Dieu que c'est difficile... / pleurer dans la voiture, mais tout le monde fait ça, non ? / avoir la possibilité d'aller au yoga sur l'emploi du temps mais... ne pas avoir envie de s'engager pour l'année / un premier week-end de repos nécessaire : pfffff, c'est quand, la retraite ? / ils sont beaux, mes petits... et mes grands chéris ! / un lundi allégé, ça fait du bien ! / marre des vidéos en tout genre... moi j'aime ce qui est écrit ! / tester un nouveau cours de yoga et avoir envie de continuer les deux  : c'est malin ! / s'inscrire ou ne pas s'inscrire à l'année... / une journée de canicule de plus / envie de faire grève simplement pour ne pas y aller... / y aller quand même et tenir / des colis qui donnent le sourire / une fin de semaine attendue / une pie qui se régale des croquettes du chat dehors ! / un fou-rire qui fait passer un bon moment dans un lieu pourtant trop souvent tristounet : une visite joyeuse, la première je crois / avoir l'impression de passer la journée cloîtrée dans une piscine tant ça pue le chlore, mais toit, gouttières, façades : une maison toute propre... maintenant, il va falloir penser aux volets ;-) / craquer sur un aspirateur : je dois être devenue folle / des courriers qui font plaisir / préparer le premier devoir de l'année : argh, les corrections, le retour ! / mollesse, mollesse... il faut que ça cesse... mais pas tout de suite ;-) / les semaines se suivent et ne se ressemblent pas : un mardi sans aucun cours de yoga / travailler : jusqu'à quand ? / la première crève de l'année : il y a un début à tout / c'est l'automne : dépression, le retour / se sentir seule, abandonnée : marre de se faire piétiner, en classe, en voiture, partout ; marre du sexisme ordinaire ; envie que tout cela s'arrête / se dire qu'il faut réagir, retrouver l'élan, mais comment ? / un mardi de plus en mode loque / la violence insidieuse faite aux malades d'Alzheimer (et autres pathologies du même style) et à leur famille... une réunion tendue et attendue / un bracelet zen / adorer le courrier papier / les feuilles de contrôle tombent... ah oui, c'est l'automne ;-) / un nouveau chef qu'on ne peut pas rencontrer sans rendez-vous mais qui ne lit pas ce qu'on lui écrit, ça complique la communication tout de même ! heureusement, un adjoint génial et qui abat seul tout le boulot, mais que ferait-on sans lui ? / finir le mois sur une note positive, avec le grand soulagement du vendredi : vive le week-end et bienvenue au mois d'octobre ! 

Le courrier papier, c'est du bonheur dans la boîte à lettres... comme celui reçu de Christie, du blog Ma Vie sans moi ICI


Moi après mois : novembre 2017, du soleil au froid !

Un peu en retard pour ce moi après mois de novembre où l'on est passé d'un temps de barbecue à un temps de neige ! Je continue à n...