vendredi, janvier 30, 2009

Boitadéj # 15 : bon et léger !

Argh... je suis sûre que vous avez déjà repéré le péché du jour... ;-)
Un bentô sympa et plutôt léger pour aujourd'hui avec une petite boîte Shinzi Katoh (boîte qui présente l'inconvénient de ne pas être suffisamment hermétique, je l'ai appris aujourd'hui par débordement liquide ! Heureusement que je suis -- au moins pour ça !-- une grande maniaque et que ma boîte est dans un sac lui-même dans un autre sac avec ma bouteille d'eau !)
Alors qu'est-ce qu'on mange ?

  • en haut : poireaux avec l'inévitable vinaigrette huile de noix / vinaigre balsamique (j'adore les poireaux en vinaigrette ; inconvénient, c'est tout de même assez flotteux et ça a été à l'origine de l'inondation dans mon sac...)
  • en bas : un fromage Sveltesse aux noix, des tranches de magret de canard fumé (c'est bon et ça change !) et du riz basmati tout simple !
  • à côté : le dessert, une pomme et une bricolette remonte-moral (le chocolat, c'est bon pour la santé !)
C'était bon et tout à fait suffisant.

5 commentaires:

  1. J'adore les rochers, helas !!!
    Plein de bizzronrons

    RépondreSupprimer
  2. Je vais me mettre aux bentos (pour le midi au boulot)après les vacances de février car on passe aux repas livrés par une cuisine centrale. Je vais donc venir m'inspirer des tiens.

    RépondreSupprimer
  3. Miaou moi aussi j'adore les rochers, et il y avait une promo au supermarché alors forcément...
    Stephie bonne idée de te mettre aux bentos ! Tu nous montreras ?
    Bises de Capp

    RépondreSupprimer
  4. Je compte bien t'emmener en virée sur Paris pour acheter ma première boite. Dès que mini-moi sera dépustulé.

    RépondreSupprimer
  5. ben je n'ai jamais eu de fuite avec cette boîte. Soit je n'emballe que du solide, soit je transporte toujours ma boîte à plat dans mon sac à main (j'essaie de bien la caler), soit j'ai de la chance ;-)

    RépondreSupprimer

Ma montre connectée et moi ! Fitbit si tu m'entends...

Je croyais vous avoir montré mon bracelet connecté depuis longtemps mais je n'en vois pas trace. Je suis donc l'heureuse détentrice...