vendredi, juin 03, 2016

Moi après mois : en mai, fais ce qu'il te plaît... ou pas ;-)

Et comme d'habitude, mais un peu en retard ce mois-ci (c'est la cavalcade, je passe ma vie à courir après le temps), voici mon bilan sur une idée de Moka dont le billet mensuel est ICI !

un premier mai tristounet : une crise sur mon forum pro préféré, de la casse par les chats, une tension avec l'homme, c'est pas ma journée / oser dire ce que je ressens maladroitement mais le dire / envie de m'installer enfin dans cette maison qu'on occupe depuis dix ans / fièvre acheteuse, encore... / des prières récitées : c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas / reprendre le chemin du travail... pour trois jours avant le premier pont de l'Ascension de ma vie de prof (et d'élève !) / le premier barbecue de la saison : ça donne le moral ! / un message inattendu qui me réjouit : un livre qu'on va m'envoyer et que j'ai hâte de lire  / le soleil au beau fixe un jeudi férié ! / s'agacer (euphémisme poli) du silence radio d'une boutique en ligne : un article défectueux renvoyé, mais un remplacement qui tarde, tarde, tarde et aucun message pour donner des nouvelles (et évidemment aucune réponse à mes mails) : une boutique de scrap en ligne qui me semblait géniale, mais qui en fait, n'a aucun suivi de ses clients ou futurs ex-clients ! j'attends le remplacement de l'article et c'est ter-mi-né / deux visites par semaine et encore le coeur bouleversé / essayer vainement de dormir / recevoir sans envie, et finalement, passer une excellente soirée / un long week-end sans rien faire pour le boulot : c'est mal mais qu'est-ce que ça fait du bien ! / des ongles colorés pour la première fois depuis des mois... / la belle vie des chats... animaux nocturnes... et l'inquiétude en les attendant ! / temps gris pour le retour au boulot : pour une fois, ça console ! / un fil rouge et beaucoup d'émotion / se dévoiler, un peu / spiritualité : le retour en lecture / s'épuiser en bien peu de temps / service pour l'an prochain : on verra bien... / est-ce qu'on s'habitue un jour aux visites dans ce genre d'établissement ? / un deuxième long week-end mais cette fois, il faut bosser... ou pas / l'herbe envahissante désencombrée : il était temps ! / reprendre épuisée malgré les longs week-ends / se demander comment venir à bout de ces satanées copies / un conseil d'enseignement et des travaux appelés à durer / le retour de la fraîcheur / des infos consternantes / tenir le coup, finalement / la bonne surprise de la convocation de fin d'année : ça tombe vraiment bien après cette année franchement peu agréable et du coup, ça encourage pour la suite / écrire une lettre vraiment importante pour moi / de l'audace, de l'audace : oser la poster ! / faire son rétro-planning pour avoir une chance de tout gérer / le copiethon du week-end / la porte étroite / un achat coup de coeur de l'homme / une probable réaction allergique fort gênante et des complications au quotidien / dernier cours de yoga de l'année, déjà / au bord du burn-out / cadeaux de fin d'année : quand on n'a donné pour personne, personne ne veut donner pour vous... / le copiethon de la semaine / tout boucler à temps et se sentir rassurée / bonne fête maman : fêter et être fêtée / le copiethon du week-end, encore : vivement la quille ! / il pleut, il mouille, c'est la fête à la grenouille et aux escargots !

D'ailleurs, regardez le gros costaud trouvé dans le jardin : 


9 commentaires:

  1. Un mois de mai en demi-teinte, effectivement, je te sens bien épuisée, avec un moral un peu dans les chaussettes, parfois... vivement que le soleil revienne et te booste en juin...
    Bises, belle fin de journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui vivement le soleil ! Je crois que tout le monde l'attend !
      Bises de Capp

      Supprimer
  2. Je trouve ton copiethon vraiment stressant. Dire qu'il stresse aussi les élèves... Est-ce vraiment une obligation absolument obligatoire ? Quelques questions surprises en début ou fin de cours, avec correction express, c'est pas envisageable ?
    Pour le reste, les hauts et les bas, c'est la vie. Il faut juste mieux apprendre à bien profiter des hauts, et mieux laisser passer les bas (et non pas filer ses bas et se passer des hauts).
    Bises des montagnes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En lycée, les corrections dans ma matière sont très longues, ce qui explique le copiethon : ce ne sont pas toujours les mêmes élèves qui fournissent les copies ! Et il y a le bac : les élèves comme leurs parents sont très demandeurs d'évaluation.
      Les hauts et les bas, évidemment c'est la vie, mais certains moments de nos proches sont fort douloureux.
      Bises de Capp

      Supprimer
  3. Ma Capp', d'abord je te fais des bises.
    Ensuite, je préfère retenir de ton mois tes jolis ongles colorés (la chance... j'ai rongé les miens un moment et là, ça commence à devenir montrable!) et ta fièvre acheteuse, c'est toujours bon pour le moral.
    Pour le reste, non, je crois qu'on ne s'habitue pas. Il faut juste tenir le coup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma Sarah ! Allez, on se fait un coup de vernis pendant le week-end ? Tu m'accompagnes ?
      Plein de bises de Capp

      Supprimer
    2. Tu sais ... :)
      Bonne idée le coup de vernis ce week end, je tente !

      Supprimer
  4. Je vote aussi pour le vernis! :-)
    Je te souhaite un mois de juin ensoleillé, gai, apaisé.
    Bises, ma Capp'!

    RépondreSupprimer
  5. C'est fou comme le mois mai fut lourd côté boulot! Je vais retenir aussi les jolis moments, tous ces petits instants de bonheur qui font qu'on tient. Bises Capp

    RépondreSupprimer

Moi après mois : septembre 2017 le changement, c'est maintenant !

Sacré changement ce mois-ci : c'est une nouvelle vie qui commence . J'ai un peu de mal à prendre le rythme de ce nouveau boulot que...