mercredi, janvier 10, 2018

Un mot-phare pour 2018 : légèreté

C'est la saison des bonnes (ou moins bonnes ;-) résolutions ! 
Mais si vous me suivez depuis quelques années, vous savez que ce n'est pas mon truc... Je préfère parler de rêves... 
Pendant quelques années, depuis 10 ans (eh oui en 2008, il y avait déjà un billet sur le sujet : CLIC et je n'en étais pas à mon coup d'essai, puisque j'y évoque 2006 !), j'ai tenté de faire la liste de mes rêves. 2017 a mis un coup d'arrêt à tout cela, et j'ai envie que 2018 me permette de retrouver un nouvel élan. 
Beaucoup de créatives proposent des pistes pour trouver un mot qui sera le mot de l'année. Du coup, j'ai cherché... et ce sera : 

LÉGÈRETÉ. 


Parce que j'ai envie de me sentir sereine, heureuse, libre et surtout légère. 
Je sais que ce n'est pas dans ma nature : je suis complètement engluée dans la pesanteur du quotidien, je prends tout avec un sérieux qui confine au ridicule (à l'école primaire, en CP ou peut-être en CE1, pour le spectacle de fin d'année, je crois que c'est la directrice qui avait dit à maman :"tous les enfants s'amusent mais Capp, elle, elle ne s'amuse pas, elle compte ses pas." Toute ma vie est résumée là-dedans !), je suis capable de dire pourquoi il faut relativiser mais pas d'en tenir compte (ou en tout cas pas assez), je n'arrive pas à désencombrer ma maison, les kilos en trop s'accumulent... et ma vie entière est faite de contraintes... pffff... dit comme ça, ça a l'air terrible !!!!!!! (pourtant non, je vous assure ! C'est juste un peu déprimant quand on en prend conscience :-)
Du coup, à petits pas (et sans les compter ;-), je vais tenter de m'autoriser de la légèreté. M'autoriser à faire sortir l'enfant qui est cachée en moi et enlever les boulets de sagesse et de pression qu'elle s'inflige depuis si longtemps... Rassurer celle qui garde précieusement ce qu'elle s'offre sans l'utiliser de peur de l'abîmer, celle qui craint de se tacher, celle qui ne peint ni ne dessine de peur que le résultat ne soit pas à la hauteur (mais à la hauteur de quoi d'ailleurs ?). La rassurer pour qu'elle ose profiter de la vie, vivre. Et se sentir légère !

Si vous me suivez sur Instagram, vous savez que j'ai commencé à illustrer ce mot dans un de mes petits carnets... un dessin tout léger avec un simple feutre (dessin inspiré d'un modèle de coloriage sur le net !) que vous avez vu plus haut, et aussi un collage car j'adore découper et coller !!!!!! 



Et vous ? Avez-vous un mot de l'année, un mot-phare ? 

1 commentaire:

  1. Légèreté me plairait bien, comme mot-phare... ce qui était une "qualité" quand j'étais petite ("élève sérieuse" était souvent noté sur mon bulletin) me colle à la peau... savoir ne pas toujours être sérieuse... il y a du boulot !
    Etre légère, avoir moins d'état d'âme, savoir quand il n'est pas nécessaire de se poser de questions... oui, pour 2018, être légère me plait bien comme objectif...
    Bises, belle journée

    RépondreSupprimer

Mon moi après mois : joli mois de mai tu es revenu !

Et comme chaque mois, vu que c'est à peu près tout ce que j'ai le temps de faire pour ce blog, voici mon bilan de mai (en retard !)...