samedi, février 03, 2018

Moi après mois : janvier 2018 en route vers la légèreté !

Comme d'habitude, voici le bilan de ce premier mois de 2018... suivant l'idée de Moka du blog Au milieu des livres (CLIC). 

Bonne année ! / bien commencer 2018 : embrasser l'aimé à minuit pile / rentrer en même temps que pas mal de monde sur le coup de 2h mais retrouver une place devant la maison / la détox du lendemain : merci Kusmi ! / le rituel des voeux aux parents... apparemment pas pour toutes les générations ! / écouter des vidéos inspirantes : passer de l'envie à l'action / préparer un colis et se dire qu'il faut s'occuper de nouveau des affaires courantes / un rendez-vous inutile dans un lieu pas simple à trouver / une amie toujours présente et organisée, elle / tenter un ménage de week-end avec grosse crise d'angoisse au milieu / reprendre par une formation / contrôle à l'entrée du quai, contrôle dans le train... quand ça roule, ça contrôle ! / des journées looooooooongues, et la plus longue le premier jour des soldes, heureusement que ce n'est pas mon truc / profiter des soirées sans télé pour penser légèreté et s'amuser avec des magazines, des ciseaux et de la colle / l'enseignement, ça s'apprend... dommage que certains formateurs n'en aient pas conscience et n'adaptent pas leurs cours aux préoccupations de leurs auditeurs / craquer sur un sac à main en soldes sur lequel on lorgne depuis des semaines / admirer du street art dans Rennes, comme un rendez-vous d'artiste selon Julia Cameron / Comme un arbre dans la ville : l'impression de retourner en seconde avec la chanson de Maxime Le Forestier dans la tête et voici pourquoi :


Ciao Rennes, à la prochaine ! / Home sweet home / chic : ce nouveau pull est parfait... zut : évidemment il n'est pas en solde / un week-end pour se remettre de tout ça et renouer avec les visites d'expo, en local : voir des carnets de voyage inspirés et inspirants / reprendre sans envie et se dire que décidément on est bien mal partie / un séminaire sympa et des contacts qui se nouent / la fatigue, toujours là, irrémédiablement / si on allait chercher le cadeau pour le bébé de P... ? / comme si ce n'était plus possible, comme si trop d'investissement dans les études avait consommé toute la capacité à travailler / pas de clé, pas d'accès aux armoires... eh bien, tant pis ! / une sieste nécessaire, une pause comme volée... / TGIF ! Thank God, it's friday ! Dieu merci, c'est vendredi ! / se racheter des pulls en soldes et... en quantité / un temps pourri et des chats dépités / une autre expo locale : des collages cette fois, décidément, pas besoin de s'éloigner pour trouver des échos à ce qu'on aime ! / l'anniv' de l'homme dignement fêté / enfants et écrans : un reportage qui interroge sur ses propres pratiques d'addict / Joyeux anniversaire mon homme ! / une collègue qui rassure et regonfle le moral, ça tombe à pic / tu dois donc tu peux, disait Kant... mouais... / un bébé-député qui se croit autorisé à tenir des propos irrespectueux : et voilà, à force de jeunisme, on a les représentants qu'on mérite / je pourrais être ta mère, mais si tu étais bien élevé (d'ailleurs ta mère doit bien avoir honte, elle, en tout cas, si elle a un tant soit peu de dignité), jeune blanc-bec prétentieux / rien de mieux qu'un chef pour poser une toise / une serrure dont le barillet sort tout seul, ça va fermer beaucoup moins bien :-D / le petit lapin D***cell n'a plus de pile : celle qui n'a plus du tout d'énergie malgré un travail sympa et des collègues au top / un week-end qui tombe à pic / collage et légèreté, c'est reparti !


se réjouir d'un réveil à peine plus tardif / liesse : phénomène collectif de joie débordante ; joie sans ombre, complète et intense... mouais / réussir enfin à changer les draps, il était temps ! / s'arrêter avant de rentrer pour se faire couper mes cheveux et être plutôt contente du résultat (et surtout du moment de détente passé dans ce salon !) / un mois de janvier que je n'ai pas vu passer (d'où le retard de ce billet), et vous ? 

2 commentaires:

  1. Un mois de janvier plutôt bien rempli, tout ton quotidien demande beaucoup d'énergie, et en ce mois de grisaille... pas évident !
    Bises, et bon mois de février !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai l'impression de ne rien voir passer en ce moment. Et je crois que ça m'angoisse un peu, en fait. Plus le temps passe et plus j'ai l'impression que ça file...

    RépondreSupprimer

Mon moi après mois : joli mois de mai tu es revenu !

Et comme chaque mois, vu que c'est à peu près tout ce que j'ai le temps de faire pour ce blog, voici mon bilan de mai (en retard !)...